Ignorer et passer au contenu
Attention cette boutique est susceptible de heurter la fast fashion
Attention cette boutique est susceptible de heurter la fast fashion
Attention cette boutique est susceptible de heurter la fast fashion

Économie circulaire vs linéaire : comprendre le virage vers la durabilité

Voilà longtemps que nous n’avions pas abordé ce type de sujet sur notre blog. Il est temps de se pencher sur un sujet crucial que nous n'avons pas exploré depuis un...

Voilà longtemps que nous n’avions pas abordé ce type de sujet sur notre blog. Il est temps de se pencher sur un sujet crucial que nous n'avons pas exploré depuis un moment sur notre blog. Après avoir disséqué la fast-fashion, le greenwashing, et les rouages d'Amazon, nous plongeons aujourd'hui dans les eaux de l'économie circulaire et linéaire !

En tant que bon élève, nous vous proposons de commencer avec la définition de ces deux notions :

Commençons par les bases. L'économie linéaire repose sur l'extraction des matières premières pour créer des produits qui finissent souvent à la poubelle après usage, le tout à grande échelle. En revanche, l'économie circulaire vise à minimiser le gaspillage en réutilisant et en recyclant les ressources autant que possible, créant ainsi un cercle vertueux.

L’économie circulaire se présente comme un modèle plus viable pour notre société. En effet, c’est un peu la solution miracle à tous nos problèmes, et voici pourquoi : 

 

Les 7 piliers de l'économie circulaire

  1. Approvisionnement durable : le mode d’exploitation des ressources est optimisé de façon à limiter le plus possible l’impact environnemental.
  2. Écoconception : tout l’ensemble du cycle de vie du bien ou du service créé est pris en considération dès sa conception toujours dans l’optique de minimiser les impacts environnementaux.
  3. Écologie industrielle et territoriale : celle-ci repose sur la coopération entre les entreprises pour s’échanger et/ou mutualiser leurs besoins. Ainsi, la gestion des ressources d’un territoire est optimisée.
  4. Économie de la fonctionnalité  privilégie l’usage à la possession en vendant les services liés aux produits plutôt que les produits eux-mêmes.
  5. Consommation responsable  ici, c’est le consommateur qui devient acteur. Son processus d’achat doit prendre en compte les impacts environnementaux de chaque étape du cycle de vie du produit.
  6. Allongement de la durée d'usage :  cela peut passer par l’entretien du produit de façon à le faire durer dans le temps, par l’achat de seconde main ou encore par le don ou la vente pour donner une nouvelle vie au produit. 
  7. Recyclage :

    les matières premières issues de déchets sont utilisées pour éviter le gâchis, un produit peut être détourné afin de ne pas finir à la poubelle.

 

Bien que l’économie circulaire semble bien plus avantageuse que l’économie linéaire, c’est bien cette dernière qui est majoritairement appliquée dans notre société. Cependant, vous aviez sûrement déjà saisi que cette façon de faire n’est pas viable et nous gagnerons à la remplacer le plus rapidement possible.

Haut les cœurs, terminons ce papier sur une note positive en vous présentant ces marques que nous aimons particulièrement pour leur engagement dans l’économie circulaire !

Les Récupérables s’engage pour une mode plus responsable en créant la totalité de ses pièces à partir des stocks dormants de l’industrie textile. Ainsi, les matières sont revalorisées plutôt que d’être gâchées.

La marque Montlimart compte parmi ses produits des boots fabriquées à partir de PVC recyclé ! Petit plus, elles sont également recyclables ! Leur cycle de vie est donc allongé.

Découvrez nos autres marques ici.

Sources :

https://www.ademe.fr/

https://www.ecologie.gouv.fr/leconomie-circulaire

https://institut-economie-circulaire.fr/

Panier

Votre carte est actuellement vide.

Commencer à magasiner

Sélectionnez les options